Après dix ans au pouvoir au Maroc, les islamistes sont balayés par une lame de fond

Le PJD n’est plus que le huitième parti du pays. Il aura dix fois moins de députés…

Après dix ans au pouvoir au Maroc, les islamistes sont balayés par une lame de fond
Julie Chaudier, correspondante à Casablanca
Personne ne s’attendait à une telle débâcle. Les islamistes du PJD ont perdu la majorité à la Chambre des représentants et sont relégués au huitième rang. Sur 395 députés, ils en avaient 125 et n’en auront plus que 12 selon les résultats provisoires. À l’inverse, le Rassemblement national...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet