Deux ans après avoir été chassé du pouvoir, disparition finale d'Abdelaziz Bouteflika

Mort de l’ex-président, balayé par la rue en 2019 et quela maladie avait déjà éclipsé.

Le temps s’était déjà figé pour Abdelaziz Bouteflika. Tout lui avait déjà filé entre les doigts : la mobilité, la décision, l’éloquence, la présidence, en somme le pouvoir dans toutes ses acceptions. Les manifestations monstres des Algériens, durant plus d’un an entre 2019 et 2020,...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité