Enfermement des contaminés, vaccination libre, pas de mouvement antivax: le Maroc a-t-il mieux fait que les autres dans la gestion du Covid-19?

Félicité par l’OMS pour sa campagne de vaccination, le Royaume a connu une vague exceptionnelle de contaminations. Le vaccin chinois de Sinopharm n’est a priori pas en cause. Mais certains choix politiques et les carences du système de santé mettent à mal la stratégie de lutte marocaine.

Enfermement des contaminés, vaccination libre, pas de mouvement antivax: le Maroc a-t-il mieux fait que les autres dans la gestion du Covid-19?
©AP
Julie Chaudier, à Casablanca
"Mon oncle avait besoin de soins en urgence mais nous n'avons trouvé aucune place dans les hôpitaux d'Agadir. Alors, nous l'avons envoyé à Casablanca mais, là encore, quand le diagnostic du Covid a été confirmé, nous n'avons pas réussi à trouver de place en réanimation à temps. Il est mort dans l'ambulance", raconte Abdellatif, un Franco-Marocain...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet