RDC: l'armée annonce avoir tué 27 miliciens et perdu 4 soldats en Ituri

L'armée congolaise a annoncé jeudi avoir perdu 4 militaires et tué 27 miliciens en deux jours de combats dans plusieurs villages en Ituri, dans le nord-est de la République démocratique du Congo.

RDC: l'armée annonce avoir tué 27 miliciens et perdu 4 soldats en Ituri
©AFP

Les combats ont eu lieu mardi et jeudi dans deux villages du territoire de Djugu, après que les miliciens du groupe Coopérative pour le développement du Congo (Codeco) ont incendié plus de 20 maisons dans 4 groupements voisins et attaqué une position des Forces armées de la RDC (FARDC).

"Nos éléments ont retrouvé et vu 27 corps de miliciens Codeco, 3 armes de type AK 47 ont été récupérées. Malheureusement, nous avons perdu 4 militaires", a déclaré dans un communiqué le lieutenant Jules Ngongo, porte-parole de l'armée en Ituri.

"Et nous continuons à fouiller car nous avons occasionné d'énormes pertes et dégâts dans le camp de ces miliciens", a ajouté l'officier.

"Au moment où je vous parle, 4 groupements de ma chefferie se vident de leurs habitants", a déploré Lutute Ndjingunga, responsable de la chefferie (collectivité) Bahema Baguru, dans le territoire de Djugu.

A Beni, dans la province voisine du Nord-Kivu, l'armée a annoncé "avoir tué jeudi trois rebelles du groupe Forces démocratiques alliées (ADF)", a déclaré le capitaine Antony Mualushayi, porte-parole de l'armée dans cette zone.

Sur le même sujet