Libye: un journaliste enlevé à Benghazi par des inconnus

Un journaliste libyen a été enlevé lundi par un groupe d'inconnus à Benghazi, dans l'est du pays, selon l'organisme en charge des médias publics.

Libye: un journaliste enlevé à Benghazi par des inconnus
©BELGA/AFP

"L'Autorité générale de la presse déplore, dans les termes les plus forts, l'enlèvement lundi de Siraj Abdelhafid al-Mogassbi, un journaliste coopérant avec la branche de cette autorité à Benghazi, par un groupe d'inconnus", selon un communiqué de cet organisme dont l'AFP a reçu copie.

"Une plainte a été déposée au commissariat de police d'al-Madina et j'ai contacté personnellement le procureur" à son sujet, a déclaré à l'AFP Abderrazag al-Dahech, président de cette Autorité en charge de la presse et des médias publics.

Selon l'organisme, les kidnappeurs sont entrés dans les bureaux du journal libyen Al-Hayat, pour lequel travaille M. Mogassbi et qui se trouve dans les locaux de l'Autorité, "menaçant et intimidant les employés et les journalistes".

"Ils ont refusé de montrer une convocation officielle ou de fournir des pièces d'identité" avant d'emmener M. Mogassbi avec eux, est-il ajouté dans le communiqué.

L'Autorité générale de la presse qui a "dénoncé" cet acte "en violation des lois et législations qui protègent la presse et les journalistes", a appelé "tous les services de sécurité à agir rapidement pour faire la lumière sur le sort (de leur) collègue".

La Libye, en proie au chaos depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi en 2011, est classée à la 165e position sur 180 pays au classement mondial 2021 de la liberté de la presse publié par Reporters sans frontières.

Sur le même sujet