Entre Rabat et l’Europe, des tensions sur le Sahara occidental

Le Maroc n'acceptera pas que l'UE puisse consulter qui que ce soit au titre de représentant du peuple sahraoui.

Entre Rabat et l’Europe, des tensions sur le Sahara occidental
©REPORTERS
J. Ch. et V.B.
Cela fait des mois que des tensions se font sentir entre le Maroc et l'Union européenne (UE). La validation toujours pendante - depuis deux mois - de l'ambassadeur du Royaume auprès de l'UE, Youssef Amrani, en est une récente illustration. La cause de ces tensions : l'épineux dossier du Sahara occidental, un territoire "non autonome", qui n'a toujours pas obtenu de statut définitif, selon l'Onu. Le 19 novembre, le Conseil européen a fait appel du jugement du Tribunal de l'UE ...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité