Libye : la présidentielle en passe d’être reportée par manque d'une loi électorale consensuelle

Sans liste de candidats définitive, ni loi électorale validée, l’élection de ce vendredi 24 est compromise. Les conditions juridiques et sécuritaires sont insuffisantes. La Libye est toujours en quête d’une véritable réunification.

Libye : la présidentielle en passe d’être reportée par manque d'une loi électorale consensuelle
©AFP
L’élection présidentielle en Libye prévue ce vendredi 24 décembre devrait être logiquement reportée. Malgré l’enthousiasme de la population, quelques jours ne suffiront plus à organiser ce premier scrutin libre et démocratique depuis sept ans, présenté (avec les législatives du mois prochain) comme une "étape cruciale" dans la poursuite de la longue transition politique de ce grand pays du Maghreb. Plus de dix ans après la révolution qui a mis à bas la dictature de...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet