"Les Nations unies doivent revenir à l’avant-plan du processus électoral libyen"

La confrontation politique Est-Ouest explique le report de la présidentielle, note Hasni Abidi.

"Les Nations unies doivent revenir à l’avant-plan du processus électoral libyen"
©AFP
Le report de l’élection présidentielle de ce vendredi en Libye a remis en lumière le fossé béant entre les deux grandes régions du pays, malgré la réconciliation nationale lancée en...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet