Regain de tensions dans le Golfe: la guerre du Yémen se propage dangereusement

Abou Dhabi a été ciblée, le 17 janvier, par des attaques de drones sans précédent. Les tirs meurtriers rappellent la centralité du conflit yéménite dans les équilibres sécuritaires de la région. On redoute une déstabilisation accrue à un moment où Abou Dhabi et Riyad cherchent à nouer le dialogue avec l’Iran.

Amélie Mouton et Quentin Müller, correspondants à Abou Dhabi et au Yémen
Regain de tensions dans le Golfe: la guerre du Yémen se propage dangereusement
©AFP
Les Houthis l’ont fait clairement savoir : l’attaque de drones qui a touché Abou Dhabi lundi 17 janvier, faisant trois morts et six blessés, est une réponse à l’implication des Émirats arabes unis dans la guerre qui ravage le Yémen depuis 2015. La pétromonarchie, qui avait pourtant annoncé...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet