L’État social chérifien au secours d’une population aux abois

Depuis qu’il s’est imposé à la tête du gouvernement, Aziz Akhannouch mène une politique de gauche tous azimuts.

L’État social chérifien au secours d’une population aux abois
©AFP
"On ne parle pas beaucoup mais on travaille beaucoup", a résumé Aziz Akhannouch, lors de sa première interview télévisée, le 20 janvier, pour les 100 jours de son gouvernement. Le nouveau chef du gouvernement marocain semble en effet vouloir diriger le pays comme il dirige sa holding Akwa : activement mais en toute discrétion. "Les citoyens veulent...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet