Le départ du Mali sonne comme une défaite politique française

La France plie bagage mais reste présente en Afrique de l’Ouest. Une gifle pour la France qui ramène à l’indépendance algérienne. Nouvelle donne pour les États africains, qui vont devoir s’organiser pour faire face à ce fléau.

Le président français, Emmanuel Macron, le mercredi 16 février avec son homologue sénégalais, Macky Sall, sur le perron de l’Élysée.
Le président français, Emmanuel Macron, le mercredi 16 février avec son homologue sénégalais, Macky Sall, sur le perron de l’Élysée. ©AFP
Le président Emmanuel Macron n’avait plus le choix des armes, il a dû annoncer qu’il pliait bagage et quittait...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité