Pourquoi la justice congolaise n'ose-t-elle pas enrôler certains dossiers ?

Les victimes d’une "taxe" sur les communications téléphoniques ne peuvent se faire entendre.

Pourquoi la justice congolaise n'ose-t-elle pas enrôler certains dossiers ?
©Shutetrstock
Ce jeudi 7 avril, des manifestants congolais se sont réunis pour un sit-in devant le tribunal de commerce de Kinshasa/Gombe. Ces manifestants pacifiques entendent attirer l’attention de l’opinion publique sur le refus de la...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité