Les militaires congolais responsables de l’insécurité dans l’Est du pays?

L’état de siège en Ituri et au Nord-Kivu a été instauré il y a un an. Pour diverses ONG, la violence a augmenté durant cette période.Félix Tshisekedi pointe la responsabilité de ses militaires.

Les militaires congolais responsables de l’insécurité dans l’Est du pays?
©AFP
Le 6 mai 2021, la présidence congolaise annonçait l’instauration de "l’état de siège" dans deux provinces de l’est de la République démocratique du Congo, l’Ituri et le Nord-Kivu. Quelques jours plus tard,...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet