Le Rwanda dit pouvoir accueillir des dizaines de milliers de migrants renvoyés par Londres: "On se tient prêts"

Le Rwanda a affirmé dimanche être dans la capacité d'accueillir des dizaines de milliers de migrants qui lui seraient envoyés par la Grande-Bretagne en vertu d'un accord controversé entre les deux pays.

DPA
Ce dimanche 12 juin, à l'aéroport de Gatwick (Londres), des manifestants se sont opposés au projet du gouvernement britannique de renvoyer au Rwanda des migrants arrivés illégalement au Royaume-Uni.
Ce dimanche 12 juin, à l'aéroport de Gatwick (Londres), des manifestants se sont opposés au projet du gouvernement britannique de renvoyer au Rwanda des migrants arrivés illégalement au Royaume-Uni. ©AFP

"Le Rwanda se tient prêt dans le cadre de ce partenariat à accueillir autant de personnes que possible. Nous avons la capacité d'en recevoir plusieurs dizaines de milliers", a indiqué la conseillère technique du ministère rwandais de la Justice, Doris Umicyeza, sur les ondes de la radio britannique LBC.

Selon cette conseillère, cela ne pourra toutefois se faire que progressivement. Elle a précisé que Londres s'était parallèlement engagé à faire de grands investissements pour le développement de ce pays d'Afrique.

Le gouvernement de Boris Johnson a reçu vendredi le feu vert de la Haute Cour de Londres pour mettre en oeuvre ce partenariat en vertu duquel la Grande-Bretagne renverra vers le Rwanda les étrangers entrés illégalement sur les îles britanniques.

Un premier vol avec une trentaine de migrants à bord est programmé pour mardi. Le feu vert de la Haute Cour fait toutefois l'objet d'un recours en appel qui sera examiné lundi selon toute vraisemblance.