La guerre à l’Est du Congo menace la stabilité du cœur de l’Afrique

La ville de Bunagana est tombée entre les mains des rebelles du M23. La haine antitutsie se diffuse partout dans la société congolaise. Une guerre qui facilite tous les trafics illicites.

Hubert Leclercq, envoyé spécial en RDC
Des réfugiés venus de la République démocratique du Congo arrivent en Ouganda après avoir franchi le poste-frontière de Bunagana à Kisoro, dans le sud-ouest de l’Ouganda, le 12 juin 2022
Des réfugiés venus de la République démocratique du Congo arrivent en Ouganda après avoir franchi le poste-frontière de Bunagana à Kisoro, dans le sud-ouest de l’Ouganda, le 12 juin 2022 ©D.R
"Ce qui se passe à l'Est est dangereux, très dangereux" , lance un des chefs d'une des communautés ethniques du Nord-Kivu. "La radicalisation des acteurs, la stigmatisation des Tutsis, qu'ils soient ougandais, rwandais ou congolais est très mauvaise....

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité