Vingt-cinq ans après la chute de Mobutu, l’histoire menace de se répéter dans l’est du Congo

À Kinshasa, certains mènent une chasse ouverte aux Tutsis, sous le regard au moins apathique des autorités.

Vingt-cinq ans après la chute de Mobutu, l’histoire menace de se répéter dans l’est du Congo
©AP
L’orage se fait de plus en plus menaçant sur l’est de la République démocratique du Congo et des vents violents ont déjà atteint Kinshasa, la capitale du pays, à plus de 1500 kilomètres du front entre les rebelles du M23 et l’armée congolaise. Là, sur la frontière ougandaise, à quelques kilomètres d’un poste-frontière rwandais, les...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité