Afrique du Sud: Nouveau report du procès pour corruption de l'ancien président Zuma

Le procès pour corruption de l'ancien président sud-africain Jacob Zuma a été à nouveau reporté.

DPA (avec la Rédaction)
Afrique du Sud: Nouveau report du procès pour corruption de l'ancien président Zuma
©AFP

Selon le nouveau calendrier, le procès devait commencer le 17 octobre. Un tribunal de Pietermaritzburg, dans l'est du pays, l'a annoncée lundi. La raison en est que la plus haute juridiction n'a pas encore statué sur les différents appels déposés par Zuma. Le procès avait déjà été reporté en mai pour la même raison, mais d'autres manœuvres dilatoires du camp Zuma ont également bloqué le processus. L'une d'entre elles est une demande de révocation du procureur en charge du procès.

M. Zuma, âgé de 80 ans, n'était pas présent au tribunal lundi. L'ancien président est jugé pour 16 chefs d'accusation de fraude, de corruption et d'extorsion dans une affaire de corruption de 1999. Il est accusé d'avoir accepté des pots-de-vin en tant que vice-président de l'entreprise de défense française Thales. Cette société est également en procès pour corruption et blanchiment d'argent.

Zuma risque une peine de 25 ans de prison. Il nie les accusations.