Tchad: 13 morts dans des affrontements entre éleveurs et agriculteurs

"On dénombre pour l'instant 13 morts et 20 blessés, la tension est encore perceptible entre les communautés", a déclaré M. Mahamat Galma.

Tchad: 13 morts dans des affrontements entre éleveurs et agriculteurs
©Shutterstock

Treize personnes ont été tuées au Tchad dans des affrontements entre agriculteurs et éleveurs, à 700 kilomètres à l'est de la capitale N'Djamena, en proie à des conflits meurtriers entre ces communautés, a déclaré mercredi à l'AFP le gouverneur de la région. Les violences entre communautés sont fréquentes dans le centre et le sud du Tchad, où nombre d'habitants sont armés. Ils opposent principalement éleveurs nomades arabes aux cultivateurs autochtones sédentaires qui accusent les premiers notamment de saccager leurs champs en faisant paître leurs animaux.

"Un enfant a volé la houe d'un cultivateur et une altercation a ensuite éclaté mardi vers 13H00 entre des cultivateurs et des éleveurs" à Djongol, dans le centre du Tchad, a assuré Sogour Mahamat Galma, gouverneur de la province du Guera, précisant que le "conflit s'est alors généralisé avec l'utilisation d'armes à feu".

En août 2021, 22 personnes avaient été tuées dans des affrontements inter-communautaires à 200 km à l'est de la capitale tchadienne. En février 2021, 35 personnes avaient péri dans le sud du pays.