Joao Lourenço rempile à la tête d’un pays et d’un parti fracturés

Il entame un second mandat avec une majorité étriquée et une famille politique aux abois.

Joao Lourenço rempile à la tête d’un pays et d’un parti fracturés
©AFP
Joao Lourenço (68 ans) a prêté serment pour un second mandat à la tête de l’Angola ce jeudi 15 septembre. Son parti, le Mouvement pour la Libération de l’Angola...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité