RDC: les foyers de tension se multiplient à moins de 450 jours de la présidentielle

Du Nord-Kivu au Haut-Katanga en passant par le Mai-Ndombe, le pouvoir de Félix Tshisekedi peine à rassurer.

RDC: les foyers de tension se multiplient à moins de 450 jours de la présidentielle
©AP
Quatre mois ce 13 octobre que la ville de Bunagana, dans le Nord-Kivu, sur la frontière ougandaise, est entre les mains des hommes du M23. Quatre mois que les accusations pleuvent contre le Rwanda pour son soutien présumé à ces rebelles, que les manifestations et les journées villes mortes se succèdent dans la province pour réclamer la fin de cette occupation sans que le pouvoir congolais ne paraisse en mesure de modifier la donne sur le terrain. "Plus le temps passe, plus il sera difficile de déloger le M23 autrement...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité