RDC/rébellion du M23: la Belgique appelle à l'arrêt immédiat des combats

Hadja Lahbib s'est entretenue avec le vice-Premier ministre congolais des affaires étrangères afin de parler des combats faisant rage en RDCongo.

VILNIUS, LATVIA - OCTOBER 25 :  Hadja Lahbib (MR), Deputy Prime Minister and Minister of Foreign Affairs, European Affairs and Foreign Trade and the Federal Cultural Institutions of Federal government : Return event hosted by TTMM the King & the Queen of the Belgians in honor of HE Gitanas NAUSDA, President of the Repblic of Lithuania and Mrs Diana NAUSDIEN  pictured on OCTOBER 25, 2022 in Vilnius, Latvia, 25/10/2022 ( Photo by Philip Reynaers / Photonews

La ministre des Affaires étrangères belge Hadja Lahbib s'est entretenue samedi par téléphone avec le vice-Premier ministre et ministre congolais des Affaires étrangères, Christophe Lutundula Apala au sujet de la rébellion tutsi M23 pour "Mouvement du 23 mars", qui a gagné du terrain samedi dans l'est de la République Démocratique du Congo (RDC).

La cheffe de la diplomatie a affirmé que "la Belgique appelle à l'arrêt immédiat des combats et au respect de l'intégrité territoriale de la RDC", selon un message posté sur Twitter après l'entretien.

Une offensive a été menée dans la journée par le M23 pour s'emparer notamment de deux villes, Kiwanja et Rutshuru-centre, situées sur la route nationale 2, axe stratégique desservant Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu.

Quatre Casques bleus ont été blessés dans les combats de Kiwanja: deux par un tir de mortier et deux autres par des armes légères, a indiqué la Monusco.

Après des mois de tension et d'accusations d'"agression", Kinshasa, qui accuse Kigali de soutenir la rébellion du M23, a décidé dans la soirée d'expulser l'ambassadeur du Rwanda en RDC.