L’impossible paix à l’est de la République démocratique du Congo

Les deux Sukhoï-25 de l’armée congolaise ont bombardé plusieurs positions qui serviraient de base arrière au M23 dans le Nord-Kivu.

<p>Des soldats congolais à Mutwanga, dans le nord-est de la RD Congo, le 24 mai 2021</p>
Des soldats congolais à Mutwanga, dans le nord-est de la RD Congo, le 24 mai 2021. ©AFP/Archives
"Deux avions de chasse viennent de bombarder Tchanzu et Runyoni", dans des collines proches de la frontière ougandaise, explique un habitant de Bunagana, ville occupée depuis plus de quatre mois par les rebelles du M23, avant d’ajouter : "Ici, la population a peur, elle fuit vers l’Ouganda, c’est le sauve-qui-peut." "Depuis...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité