Burundi: "Comme il ne cède pas, ils vont le laisser mourir en prison"

Malgré les pressions, les généraux au pouvoir à Gitega ne parviennent pas à mettre la main sur l’hôpital Kira de Bujumbura.

Burundi soldiers await take off in a C-17 Globemaster Dec. 13, 2013 at Bujmumbura Airport, Burundi. In coordination with the French military and African Union, the U.S. military provided airlift support to transport Burundi soldiers, food and supplies in the Central African Republic (CAR). This support is aimed at enabling African forces to deploy promptly to prevent further spread of sectarian violence and restore security in CAR. (U.S. Air Force photo by Staff Sgt. Erik Cardenas/Not Released)
©Public Domain
Caramba, encore raté ! Le pouvoir des généraux burundais espérait en finir une fois pour toutes avec la résistance des actionnaires de l’hôpital Kira de Bujumbura. Un établissement inauguré en 2015 en grande pompe et devenu rapidement une référence en matière de soins...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité