Emmanuel Macron a annoncé jeudi à Kigali la nomination prochaine d'un ambassadeur français au Rwanda, où le poste est vacant depuis 2015 en raison des tensions entre les deux pays sur le rôle de la France dans le génocide de 1994.

"La normalisation de nos relations ne peut s'engager sans cette étape", alors que la France est actuellement représentée à Kigali par un chargé d'affaires, a déclaré le président français au cours d'une conférence de presse avec son homologue Paul Kagame.