Message à vous, participants à Move with Africa

Suite aux événements tragiques qui se sont produits hier au siège de Charlie hebdo, nous vous adressons ce message, à vous, participants à Move with Africa, parce que ce projet désir faire de vous des citoyens responsables et engagés pour un monde plus ouvert et tolérant. Parce que, demain, ce sont vos décisions qui donneront le la à la société.

VVVy
Message à vous, participants à Move with Africa
©D.R.

Puisque vous avez choisi de vous engager pour plus de solidarité et de tolérance...

Suite aux événements tragiques qui se sont produits hier au siège de Charlie hebdo, nous vous adressons ce message, à vous, participants à Move with Africa, parce que ce projet désir faire de vous des citoyens responsables et engagés pour un monde plus solidaire, ouvert et tolérant. Parce que, demain, ce sont vos décisions qui donneront le la à la société.

Nous souhaitons que chacun de vous, quelque soit son origine, son parcours, ses convictions religieuses ou philosophiques, trouve sa place dans la société. Une société aux fondations solides. Un société démocratique, ouverte, respectueuse, fière de sa diversité, riche de ses héritages spirituels, tolérante, non violente. Une société qui place au centre de ses valeurs et de ses actions la liberté, particulièrement la liberté d'expression. Sans concession. Une société qui rejette fermement le replis sur soi et les extrémismes de toutes sortes.

Nous espérons que le projet dans lequel vous avez choisi de vous engager fera de vous des semeurs de paix et de justice, des citoyens responsables qui choisiront les mots, le dialogue, pour exprimer un désaccord. Nous espérons que vous choisirez de combattre à coups de crayons ou d'arguments. D'actions solidaires et collectives. De compréhension et de reconnaissance mutuelle.

Nous voyons en vous des bâtisseurs de ponts acharnés, les fidèles étendards des droits fondamentaux, les porte-voix pertinents, impertinents et obstinés de la liberté et de la fraternité.

"Les caricaturistes, comme les artistes ou les intellectuels, sont ces canaris qu'on trouve dans les mines pour avertir du coup de grisou. S'ils chantent c'est que tout va bien, s'ils meurent, c'est qu'il faut s'attendre au pire...", écrit le rédacteur en chef du Vif.

​ Osez être ces précieux et valeureux canaris. Et chantez. Chantez. Chantez.​