Le président de la Commission de l'Union africaine (UA), Moussa Faki Mahamat, a condamné "énergiquement" l'arrestation mardi du président malien, Ibrahim Boubacar Keïta, par des militaires en révolte. "Je condamne énergiquement l'arrestation du président Ibrahim Boubacar Keïta, (du) Premier Ministre (Boubou Cissé) et (d')autres membres du gouvernement malien et appelle à leur libération immédiate", a déclaré M. Faki sur son compte Twitter.
 
 
© AFP
 

Le chef de la diplomatie de l'Union européenne Josep Borrell a lui aussi "condamné" mardi "la tentative de coup d'Etat en cours au Mali", où le président Ibrahim Boubacar Keïta et son Premier ministre ont été arrêtés par des militaires.

Aux alentours de 21h, une source officielle a en effet confirmé que le président et le Premier ministre sont aux mains de "soldats révoltés".