Dans l'offensive de la milice Codeco (Coopérative pour le développement du Congo) lundi contre les villages Tchele et Garua, "onze civils ont été tués, deux militaires et un policier sont tombés sur le champ d'honneur", a déclaré à l'AFP le lieutenant Jules Ngongo, porte-parole de l'armée en Ituri.

Dans la contre-offensive mardi, "seize miliciens ont été neutralisés (tués)", a-t-il ajouté.

Selon des médias locaux, onze personnes ont été tuées lundi et mardi dans les agglomérations de Garua et Tchele, situées dans la chefferie de Mambisa, en territoire de Djugu, dans la province de l'Ituri.