Une sépulture digne sera réservée à l'éphémère premier Premier ministre du pays à l'indépendance de l'ex-Congo belge célébrée le 30 juin 1960, a ajouté M. Tshisekedi lors d'un discours devant le parlement réuni en congrès (Assemblée nationale et Sénat) à Kinsaha.

Renversé dès septembre 1960, M. Lumumba avait été assassiné le 16 janvier 1961 près de Lubumbashi (sud-est) par des séparatistes katangais et leurs complices belges. Son corps n'a jamais été retrouvé.

Mais une dent censée lui appartenir avait été saisie chez la fille d'un ex-policier belge, Gérard Soete, qui avait contribué à faire disparaître le corps de l'ancien Premier ministre congolais. Elle est actuellement entre les mains de la justice belge,

La fille du policier l'avait montrée en 2016 à un journaliste qui l'interviewait, ce qui avait poussé des proches de M. Lumumba à déposer plainte pour "recel". Le dossier a ensuite été joint à l'enquête principale pour "crime de guerre" ouverte en 2011 à Bruxelles.