"Les enfants jouaient dans la nature mardi après-midi lorsqu'ils ont découvert un objet qui a explosé alors qu'ils le manipulaient", a déclaré une porte-parole de la police régionale à l'AFP, Josephine Angucia.

"Les premiers éléments de l'enquête laissent penser qu'il s'agissait d'une grenade abandonnée durant la période de l'Armée de résistance du Seigneur (LRA) qui a sévi dans la région du West Nile et en particulier à Adjumani (ville du nord-ouest de l'Ouganda)."

Trois enfants sont morts sur le coup et trois autres lors de leur transfert vers l'hôpital d'Adjumani. Les cinq autres enfants sont sérieusement blessés et ont été hospitalisés.