Un avion militaire C-130 Hercules sud-africain transportant plus de 60 personnes a pris feu après avoir raté son atterrissage jeudi à l'aéroport de Goma, dans l'est de la RD Congo, sans faire de victime, a-t-on appris auprès des Nations unies présentes dans la région. "Le réacteur (en fait un turbopropulseur, ndlr) gauche a pris feu à l'atterrissage. Des pompiers de la Mission des Nations unies au Congo (Monusco) sont intervenus", a indiqué la Mission de l'ONU (Monusco).

"Il y avait à bord huit membres d'équipage et 59 passagers. Tout le monde a été évacué sain et sauf. Aucune blessure majeure à déplorer. La piste de l'aéroport a été rouverte".


Il ne s'agit pas d'un avion onusien mais d'un appareil de soutien logistique au contingent des Casques bleus sud-africains présents dans la région de Beni, dans la province du Nord-Kivu.

L'avion arrivait de Beni, ville située à 350 km au nord de Goma.

Diffusées sur les réseaux sociaux, des photos montrent le C-130 à la livrée grise et porteur des couleurs sud-africaines en feu, sous un temps visiblement gris, humide et pluvieux, habituel dans cette province de l'est congolais.