Un Belge recherché par la police depuis 2013 s'est rendu aux autorités de Benonin, dans le nord-est de l'Afrique du Sud, après six années de cavale, écrivait mardi Het Laatste Nieuws, sur la base d'informations parues dans les médias sud-africains.

L'homme est suspecté du viol et de l'assassinat d'une jeune fille de 20 ans en avril 2011 en Afrique du Sud. Les Affaires étrangères belges ont pour leur part confirmé qu'une enquête avait été ouverte après les faits. L'homme avait été interpellé en 2011 puis relâché sous caution après huit mois de détention, dans l'attente de son procès. En liberté conditionnelle, il avait encore comparu devant le tribunal mais avait ensuite disparu en septembre 2013, alors que son procès n'avait pas encore débuté.

Les années qui suivirent, le Belge était apparu régulièrement sur des photos postées sur les réseaux sociaux mais la justice n'était pas parvenue à mettre la main dessus.

Un détective privé a en outre affirmé sur le site TimesLIVE que le suspect avait même changé d'apparence et quitté le pays sous une fausse identité.

La victime avait disparu après avoir été rendre des clefs au domicile du père du prévenu, dont elle était locataire. Son corps lacéré avait été retrouvé dans une autre maison appartenant au père du Belge.

Le prévenu a comparu jeudi passé devant un tribunal de Pretoria avant d'être incarcéré à la prison de Kgosi Mampuru. Selon News24, il doit à nouveau se présenter au tribunal le 27 mars. Une date devrait alors être fixée pour la tenue de son procès.