Ulrich Takam, jeune humoriste camerounais, a lancé le 22 avril dernier le "JDC", le journal du confinement. Et dans le premier épisode de cette "websérie" humoristique, il a proposé un reportage auprès d'un groupe de (faux) médecins qui recherchent un vaccin contre le Covid-19.

"Certains chercheurs s'occupent des pangolins, d'autres des chauve-souris, et nous on nous a donné les poules", commence Ulrich Takam, présenté dans la vidéo comme "le docteur Takam". "On est passé par la grippe aviaire, et comme le coronavirus est une grippe, peut-être qu'à travers les fesses de la poule, on peut trouver une solution", explique-t-il avant de laisser son collègue, le docteur La Légende, s'exprimer. Ce dernier raconte qu'une enzyme à laquelle réagit le coronavirus se trouverait dans le derrière des poules et affirme que "c'est grâce à cette molécule que nous allons fabriquer le vaccin".

Le problème de ces deux faux médecins est que le remède n'est pas tout à fait sûr et ils émettent alors l'idée de le tester sur une autre population. "Comme on n'est pas certains des effets secondaires de ce vaccin, on va d'abord aller le tester chez les Européens. Et justement, la France, l’Italie et l’Espagne se sont portées volontaires pour essayer", affirme alors le Dr La Légende, en ajoutant "Pourquoi l'Europe ? Parce que les poules sont blanches, et forcément, ces choses là-bas, ils sont blancs aussi. Les États-Unis se sont également portés volontaires pour tester le vaccin mais on a refusé parce que ça se passe entre l’Europe et nous, c’est entre nous". 

Des propos à prendre au deuxième degré évidemment, mais qui sont un clin d'oeil aux deux chercheurs interviewés sur LCI début avril qui avaient, sérieusement cette fois, émis l'hypothèse de tester des vaccins contre le Covid-19 sur les Africains.