Les services de secours combattent les flammes et recherchent des survivants après une grosse explosion qui a fait trembler la ville de Lagos, au Nigeria. 

Les circonstances et le nombre de victimes ne sont pas encore connus. L'explosion a retenti dans tout le sud-ouest de la ville, dimanche matin. Les autorités locales font état de plusieurs bâtiments dévastés à travers trois quartiers de la ville. Plusieurs édifices brûleraient encore à l'heure actuelle.

"La première déflagration a détruit plus de cinquante immeubles et le feu s'est propagé dans les pipelines", a expliqué un porte-parole de l'agence nationale de gestion des urgences (NEMA) dans un communiqué.

Des photos montrent des colonnes de fumée noire s'élever vers le ciel, depuis une étendue de débris. Un certain nombre de bâtiments sont en feu, tandis que d'autres se sont déjà écroulés.

L'un des quartiers touchés, Abule Ado, se trouve sur le chemin de plusieurs oléoducs. Le Nigeria est un des plus gros producteurs de pétrole en Afrique. Sa capitale, Lagos, abrite pas moins de 21 millions d'habitants.