La Première ministre du gouvernement en affaires courantes Sophie Wilmès a procédé vendredi matin à la réouverture officielle du Consulat général belge à Lubumbashi, dans le sud-est de la République démocratique du Congo.

Cette formalité, après une reprise des activités en janvier, marque la normalisation des relations diplomatiques entre les deux pays. Depuis l'accession au pouvoir de Félix Tshisekedi il y a un an, les différentes mesures prises par le gouvernement congolais en représailles aux critiques belges sur les reports des élections et à une "révision fondamentale" de la coopération belge début 2018 ont été levées. Parmi elles, la fermeture du consulat général de Belgique à Lubumbashi début février 2018, à la demande du gouvernement congolais. Sous la présidence de celui qui a succédé à Joseph Kabila, la RDC a donné en décembre dernier son feu vert à sa réouverture, relançant parallèlement les perspectives de réouverture d'un consulat congolais à Anvers.

Sophie Wilmès a souligné vendredi que la réouverture du consulat belge à Lubumbashi est un "signe symbolique" des relations retrouvées entre les deux pays. Sa fermeture durant deux ans était "une situation délicate", estime-t-elle, jugeant que le consulat est une importante "porte d'accès vers la Belgique" pour la population congolaise.

© BELGA