La majorité des décès sont survenus dans le quartier de Brooklyn. Le nombre de fusillades augmente cependant dans toute la ville, selon un agent. Un enfant âgé d'un an fait partie des victimes. En plein débat sur des réductions budgétaires importantes dans les services de police new-yorkais, les chiffres de la criminalité dans la ville sont en hausse. Le nombre de fusillades a augmenté de 130% par rapport à juin 2019. Selon la police, le nombre de cambriolages et de vols de voitures a aussi gonflé.

Le commissaire Dermot Shea s'est plaint début juillet que "la hausse de la violence met toujours plus de personnes innocentes en danger et déchire le tissu social". Il a également déclaré que les réductions budgétaires ont affecté le travail de la police.

Fin juin, le maire de New York, Bill de Blasio, en consultation avec la police de la ville (NYPD), a réduit le budget de celle-ci d'un milliard de dollars (880 millions d'euros), pour l'affecter à la "jeunesse et le travail communautaire".

La formation de plus de 1.150 futurs policiers a par conséquent été annulée, a indiqué Dermot Shea. En parallèle, la police new-yorkaise est également confrontée à un exode de son personnel et à un nombre considérable de demandes de retraite anticipée. Au cours de la première semaine de juillet, 179 agents ont déclaré vouloir prendre leur pension plus tôt que prévu, contre 35 au cours de la même période l'an dernier.