Aux Etats-Unis, le Congrès veille sur le dalaï-lama

Une loi punira les dirigeants chinois s’ils se mêlent de sa succession.

14. Dalai Lama (CHN/Religiöses und politisches Oberhaupt der buddhistischen Tibeter) im Rathaus anlässlich seines Besuc
©BELGAIMAGE

Une loi punira les dirigeants chinois s’ils se mêlent de sa succession.

Alors que les sénateurs américains sont concentrés sur le sort de Donald Trump, les membres de la Chambre des représentants ont le loisir de s’occuper de sujets plus exotiques. C’est ainsi qu’ils ont voté mardi un projet de loi qui

...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité