Diplo pour les nuls: Donald Trump peut tout se permettre

Le procès de Donald Trump pourrait se terminer dès ce vendredi soir à Washington s’il ne se trouve pas suffisamment de sénateurs républicains pour réclamer, de concert avec les Démocrates, la convocation de nouveaux témoins, dont le sulfureux conseiller à la Sécurité nationale John Bolton. Une fin rapide, voire abrupte du procès, était le scénario privilégié jeudi, alors que les révélations explosives tirées du livre à paraître de Bolton, The Room Where It Happened, avaient donné à penser, en début de semaine, qu’une prolongation du procès était devenue inévitable. Cela dit, comme le soulignaient les médias américains, la seule certitude à ce stade est qu’il n’y a aucune certitude.

Diplo pour les nuls: Donald Trump peut tout se permettre
©reporters
Le procès de Donald Trump pourrait se terminer dès ce vendredi soir à Washington s’il ne se trouve pas suffisamment de sénateurs républicains pour réclamer, de concert avec les Démocrates, la convocation de nouveaux témoins, dont le sulfureux conseiller à la Sécurité nationale John Bolton. Une fin rapide, voire abrupte du procès, était le scénario privilégié...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet