Michael Bloomberg risque gros pour sa première participation à un débat télévisé

D’aucuns redoutent, un "syndrome Biden" : piètre orateur, peu charismatique et peut-être insuffisamment préparé, Bloomberg pourrait ne pas être, dans un débat, à la hauteur de l’image parfaitement lissée et calibrée que projettent ses messages publicitaires. Il retomberait alors aussi vite qu’il est monté.

Michael Bloomberg risque gros pour sa première participation à un débat télévisé
©AFP

L’ancien maire de New York risque gros pour sa première participation à un débat télévisé, ce mercredi, à Las Vegas.

Enfin ! Celui que les électeurs américains ne connaissent encore le plus souvent qu’à travers une avalanche de publicités électorales, celui avec qui les autres candidats démocrates à la présidentielle aspirent par conséquent à

...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet