Des statues de Christophe Colomb incendiées et décapitées aux Etats-Unis

ANP

Des statues de Christophe Colomb ont été dégradées dans de nombreuses villes des Etats-Unis par des manifestants. Selon la presse locale, une statue du célèbre et controversé explorateur a été décapitée Boston (Massachusetts). À Richmond (Virginie), une statue a été jetée dans un lac. L'incident à Richmond a été précédé d'une manifestation pacifique à laquelle des milliers de personnes ont participé. Par la suite, des casseurs ont renversé la statue de Colomb avant de la brûler et la jeter dans un lac. À Boston, les auteurs n'ont toujours pas été identifiés.

Les deux statues avaient déjà été vandalisées en 2015. À Richmond, les mots "mensonge" et "génocide" avaient été écrits sur la statue. À Boston, de la peinture rouge avait été versée sur la statue avec le slogan "Black Lives Matter".

Christophe Colomb est connu pour sa découverte de l'Amérique mais aussi controversé pour ses actes de violence envers la population indigène.

De nombreuses manifestations ont actuellement lieu aux Etats-Unis contre le racisme et les violences policières. Cela a mené à un appel mondial à la disparition de statues de figures historiques controversées. En Belgique, ce sont les statues du roi Léopold II qui sont visées. À Bristol, au Royaume-Uni, des manifestants ont vandalisé la statue du marchand d'esclave Edward Colston.

Des statues de Christophe Colomb incendiées et décapitées aux Etats-Unis
©ap