A trois mois de l'élection, les sondages prédisent la défaite de Trump

Joe Biden a le vent en poupe et rêve même d’emporter le Texas. Donald Trump n’en conserve pas moins des assises solides dans le Sud, où il a contribué à la déroute de son ex-ministre de la Justice, Jeff Sessions.

A trois mois de l'élection, les sondages prédisent la défaite de Trump
©Reporters
À trois mois et demi de la présidentielle et des législatives aux États-Unis, les Républicains ont de quoi s’inquiéter. D’une part, les sondages s’accordent à prédire une défaite de Donald Trump, le 3 novembre, tant en considérant le vote populaire à l’échelle nationale que le collège électoral formé par les "grands électeurs" choisis dans chaque État. D’autre...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet