En Amérique latine, le coronavirus tue les pauvres et enrichit les milliardaires

Alors que l’Amérique latine et les Caraïbes viennent de dépasser les États-Unis et le Canada en nombre de cas de Covid-19 et en nombre de décès dus à cette maladie, l’ONG Oxfam publie un communiqué soulignant que les efforts des États d’Amérique latine pour endiguer la pandémie se heurtent à la pauvreté des systèmes de santé. Et cela alors que le nombre de milliardaires y augmente et que ceux-ci ne paient pas ou presque pas d’impôt sur la fortune.

En Amérique latine, le coronavirus tue les pauvres et enrichit les milliardaires
©AFP
Oxfam est venue en aide à 250 000 personnes sur le continent depuis le début...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet