Covid-19: paradoxalement, le multilatéralisme n’a jamais été aussi malmené

L’épidémie de coronavirus a mis en lumière les défaillances et les fragilités de nos sociétés. Quelles leçons notre pays peut-il en tirer ? Quels changements pourraient être mis en œuvre sans attendre et pour être opérationnels dans un horizon de cinq ans ? Notre série se penche aujourd'hui sur la coopération internationale. Focus sur les Nations unies.

placeholder
© DR
La pandémie de Covid-19 a achevé de démontrer l’importance vitale de la coopération internationale - quand bien même la lutte contre le dérèglement climatique, la protection de la faune, la flore et l’environnement, ou le sauvetage pur et simple de notre planète, devaient déjà nous en avoir convaincus. Paradoxalement, le multilatéralisme n’a pourtant jamais été aussi malmené. Il ne s’agit plus seulement de l’habituelle neutralisation mutuelle des grandes puissances au Conseil de sécurité...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet