QAnon, comment un “culte” conspirationniste pro-Trump est né sur Internet

QAnon, une mouvance conspirationniste pro-Trump, fait son chemin. Née sur le web aux États-Unis, elle “déborde” dans la vie réelle et se propage aussi lentement en Europe.

QAnon, comment un “culte” conspirationniste pro-Trump est né sur Internet
©AFP
La planète est secrètement dirigée par une cabale d’élites libérales, une bande de pédophiles, de cannibales et d’adorateurs de Satan. Derrière les institutions officielles, se cache un “État profond”, réseau tentaculaire de pédocriminels, véritable cœur du pouvoir. Ces marionnettistes du monde, les Clinton, les Obama, les Bush, le milliardaire George Soros, ou encore Oprah Winfrey et Tom Hanks, violent des enfants, les torturent pour l’extraction d’adrénochrome (substance aux prétendues vertus psychotropes) ou les mangent. Ce, en toute impunité, grâce...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité