La succession de Ruth Bader Ginsburg à la Cour suprême : un piège pour les Républicains

La succession de Ruth Bader Ginsburg à la Cour suprême : un piège pour les Républicains
©AFP
La disparition de la doyenne de la Cour suprême, Ruth Bader Ginsburg, est un choc pour tous ceux et celles qui, en Amérique et ailleurs, admiraient cette « femme d’exception » (pour reprendre le titre français d’un biopic de 2018) et partageaient ses idéaux de justice et d’égalité – d’égalité entre les sexes, en particulier, combat auquel « RBG » consacra toute son énergie....

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet