Le Mexique intercepte de faux vaccins Spoutnik V

Le gouvernement mexicain vient de saisir une cargaison de faux vaccins Spoutnik V contre le Covid-19 dans un avion privé à destination du Honduras, a annoncé jeudi un communiqué de l'administration des douanes mexicaines.

Le Mexique intercepte de faux vaccins Spoutnik V
©AFP

L'appareil se trouvait à l'aéroport de l'État de Campeche, dans le sud du pays, a précisé le communiqué.

Des agents des douanes et de l'armée mexicaines ont "détecté à l'intérieur de deux glacières 1.155 flacons contenant l'équivalent de 5.775 doses du vaccin russe contre le Covid-19 cachées parmi des boissons gazeuses et des bonbons", indique le communiqué.

L'équipage et les passagers, de nationalité hondurienne, ont été mis à la disposition du bureau du procureur général du Mexique.

Pour sa part, le Fonds souverain russe (RDIF), qui finance le développement du vaccin Spoutnik V, a fait valoir que l'analyse des images de la cargaison démontrait qu'il s'agissait d'une fausse substance.

"L'analyse des photographies de la cargaison saisie, y compris la conception des conteneurs et des étiquettes, suggère qu'il s'agit d'une fausse substance qui n'a rien à voir avec le vaccin original", selon le RDIF.

Le RDIF a ajouté que chaque envoi de vaccin est soumis à des contrôles stricts avec des QR codes électroniques qui permettent de le suivre à la trace.

"Spoutnik V est transporté uniquement par des entreprises agréées qui répondent à des normes de sécurité élevées, notamment en matière de sécurité et de contrôle de la température", a souligné le RDIF, notant qu'il s'agit là d'un exemple de "provocation possible visant à discréditer" le vaccin.

Il a remercié le gouvernement mexicain d'avoir contribué à mettre fin à cette manoeuvre.

Le Mexique a commencé à vacciner le personnel médical qui traite les patients atteints du virus Covid-19 le 24 décembre. Le 15 février, Mexico a étendu la vaccination aux personnes âgées de plus de 60 ans, soit quelque 15 millions de personnes dans le pays, selon les données officielles.

Le pays a reçu les 200.000 premières doses de Spoutnik V le 22 février.

Sur le même sujet