Après un premier objectif atteint, Biden fixe ses priorités suivantes et tacle Donald Trump : "Je ne vais pas m’excuser"

Il remet à plus tard d’autres chantiers comme les armes à feu et l’immigration.

Après un premier objectif atteint, Biden fixe ses priorités suivantes et tacle Donald Trump : "Je ne vais pas m’excuser"
©AFP
Pour Joe Biden, c’était un exercice à haut risque. On l’avait vu, le 19 mars, trébucher à trois reprises en montant les marches de la passerelle d’Air Force One, relançant les spéculations sur sa condition physique et sa santé. On pouvait craindre qu’il bute, cette fois, sur les crises qui n’ont pas tardé...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet