Le Proche-Orient désoriente les Démocrates

La reprise des hostilités à Gaza a causé des tensions au sein du Parti démocrate. De nombreux élus ne veulent plus d’un soutien inconditionnel à Israël. Le sort des Palestiniens est volontiers comparé à celui des Noirs américains. La mort de George Floyd n’y est pas pour rien.

Le Proche-Orient désoriente les Démocrates
©AFP
Il n’y a aucun rapport a priori entre deux visites qui ont fait l’actualité la semaine dernière : celle du secrétaire d’État Anthony Blinken à Jérusalem et celle de la famille de George Floyd à la Maison-Blanche. Et cependant ! La nécessité pour la diplomatie américaine de retrouver une crédibilité...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet