Au Pérou, un membre de l’autorité électorale se retire 18 jours après le scrutin

Tension dans le corps chargé d’examiner les recours contre la courte victoire de Pedro Castillo contre Keiko Fujimori.

placeholder
© AP
Près de trois semaines après la présidentielle du 6 juin, les Péruviens en attendent toujours les résultats. Et leur attente risque de se prolonger...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet