Effondrement d'un immeuble près de Miami Beach: deux nouvelles victimes dont la fille d'un pompier, 20 morts au total

Deux nouveaux corps ont été découverts dans les décombres de l'immeuble effondré en Floride, dont la fille d'un pompier de Miami, portant le bilan à 20 morts, avec 128 personnes manquant toujours à l'appel, ont annoncé vendredi les autorités.

Effondrement d'un immeuble près de Miami Beach: deux nouvelles victimes dont la fille d'un pompier, 20 morts au total
©AP
BELGA

"Nous avons découvert deux nouvelles victimes hier soir. Une de ces victimes était hélas la fille, âgée de 7 ans, d'un pompier de la ville de Miami", a expliqué vendredi la maire du comté de Miami-Dade, Daniella Levine Cava, lors d'une conférence de presse.

"Toutes les nuits (depuis l'effondrement) ont été immensément difficiles pour tout le monde (...) mais la nuit dernière a été particulière. Cela a été vraiment différent et plus difficile pour nos secouristes", a décrit la maire au lendemain d'une émouvante visite du président Joe Biden, qui a passé plusieurs heures avec des secouristes et des familles.

Le nombre de personnes manquantes est par ailleurs passé de 140 à 128, a annoncé Daniella Levine Cava, et 188 résidents de l'immeuble ont désormais été retrouvés en sécurité par les enquêteurs.

Les recherches de survivants, de plus en plus désespérées, avaient été interrompues plusieurs heures jeudi, les autorités craignant que les pans encore debout de l'immeuble ne s'effondrent à leur tour, avant de reprendre en fin d'après-midi.

La majeure partie de l'édifice de 12 étages, baptisé Champlain Towers South, s'est écroulée le 24 juin vers 01h20 du matin (07h20 HB) dans un nuage de poussière, l'une des plus graves catastrophes urbaines de l'histoire des États-Unis.

L'ouragan Elsa, actuellement au-dessus de l'île de la Barbade et qui pourrait éventuellement gêner les recherches, devrait s'approcher "de la Floride entre lundi et mardi", a indiqué Robert Molleda, des services météorologiques américains, lors de la même conférence de presse.