Images choquantes dans une prison pour femmes aux États-Unis: dix officiers s'en prennent à des détenues

Une prison réservée aux femmes dans le New Jersey va fermer ses portes, après un rapport détaillant des abus sur les détenues, dont les images viennent d'être rendues publiques.

Au mois de juin dernier, le gouverneur du New Jersey (États-Unis) avait annoncé que l'établissement pénitentiaire Edna Mahan, seule prison pour femmes de l'État, allait fermer ses portes. Il avait en effet reçu les conclusions d'un rapport faisant état d'abus sur les détenues.

Ce mardi, CNN a dévoilé les images des faits, où l'on voit en effet des officiers s'en prendre à des femmes dans leur cellule. La vidéo, qui est le résultat d'un montage de plusieurs séquences, montre clairement des agents maltraiter violemment des détenues. Cela s'est déroulé dans la nuit du 11 janvier dernier, alors que les gardiens de la prison avaient prévu de passer en revue toutes les cellules pour voir si aucun produit de contrebande ne s'y trouvait. Sur les images, extraites de bodycam et de caméras de surveillance, on voit donc la troupe d'agents, en tenue anti-émeute, entrer dans la cellule d'une détenue, lui crier dessus avant de la secouer et de la frapper. Dans un autre extrait, plusieurs officiers aspergent d'autres femmes de spray au poivre. L'une des détenues a eu un bras cassé et une autre a été frappée 28 fois, notamment, d'après le rapport établi.

Suite à cette enquête sur les abus au sein de la prison, dix agents sont accusés de violence mais également de falsification de dossiers car plusieurs d'entre eux ont également présenté de faux récits des faits.  


Sur le même sujet